renforcer son système immunitaire

Le système immunitaire permet de défendre notre corps contre les agressions extérieures. Il protège également contre les infections. Ainsi, pour lui permettre d’assurer pleinement ce rôle, il est indispensable de le renforcer. Comment booster le système immunitaire ?

Utiliser les plantes

Le thym est un remède très efficace pour assainir l’organisme. Vous pouvez en faire usage pour une décoction, une infusion ou du macérât. C’est une plante qui possède des vertus antifongiques, neurotoniques, antibactériennes, antivirales, réchauffantes et immunostimulantes. Celles-ci l’aident à lutter contre la fatigue et les affections pulmonaires. Il apporte du cuivre, du fer, du zinc, du calcium, du sélénium, grâce à sa forte teneur en oligo-éléments.

La griffe de chat possède des bienfaits qui sont reconnus de tous. C’est une plante d’origine amazonienne. Elle est dotée d’excellentes propriétés antivirales et anti-inflammatoires. Elle a des effets avérés contre les ulcères, la leucémie et les tumeurs. La griffe de chat permet le bon fonctionnement du système immunitaire et de l’appareil digestif.

Faire de l’exercice

Pratiquer du sport régulièrement et de façon modérée renforce le système immunitaire. Faites juste attention à ne pas en faire de trop. Vous risquez d’avoir l’effet contraire, c’est-à-dire l’affaiblissement de votre système. Optez pour une course à pied de 15 kilomètres au total dans une semaine. Pensez juste à vous reposer entre chaque séance. En effet, il faut 48 heures de repos après un entraînement intensif. Cette pratique du sport favorise une rapide guérison en cas de maladie.

Bien dormir

La fatigue rend plus fragile l’organisme. Plus vous dormez, plus votre système immunitaire fonctionne bien. Un sommeil réparateur est indispensable pour qu’il protège votre organisme. Comptez entre sept et huit heures par nuit. Ce temps est propice à la libération d’une hormone appelée mélatonine. Celle-ci a un effet positif sur le système. Le corps a le temps de se régénérer et de combattre les agents pathogènes et virus. Par ailleurs, notez que le temps de sommeil peut considérablement varier d’un individu à un autre. Alors, il vous revient de connaître vos habitudes de sommeil.

Adopter une alimentation saine

Optez pour une alimentation équilibrée avec des lipides, des protides et des glucides. Réduisez votre consommation en aliments riches en sucre. Ce sont ceux qui sont à indices glycémiques élevés.

Ainsi, on vous conseille de manger moins de graisses animales, tout en privilégiant celles qui sont insaturées. Elles sont en effet composées d’acides gras essentiels et des oméga 3. Il s’agit entre autres de l’huile de cameline, de colza, de noix, de lin. Vous en trouverez également dans certains poissons de mer froide tels que les maquereaux, les anchois et les sardines. Encore appelés poissons gras, ils luttent contre les inflammations.

Par ailleurs, consommez plus de fruits et légumes. Optez donc pour des agrumes comme les oranges et les citrons qui sont riches en vitamine C. Pour ce qui concerne les légumes, misez sur les épinards qui contiennent de la vitamine A et du fer. En plus, les carottes constituent une vraie source de vitamine A. N’oubliez pas les champignons qui préservent vos cellules. Prenez des aliments riches en fibres (légumineuses, céréales complètes ou semi-complètes). Faites également le plein de lentilles et de graines.

Pour avoir une bonne santé, il faut un système immunitaire résistant. Alors, n’hésitez pas à le booster en adoptant une bonne hygiène de vie.