Rénover une maison en ruine pour la revendre

La première acquisition d’un bien immobilier n’est pas souvent un projet facile à réussir. Il est en effet difficile pour la plupart des acheteurs de trouver la maison idéale correspondant à leurs budgets. Toutefois, il n’est pas impossible de réussir dans le domaine immobilier. Il suffit de privilégier les bonnes opportunités. En effet, il est possible de se faire une certaine marge de bénéfice en achetant et en rénovant une maison en ruine pour la vendre. Cependant, est-ce réellement une bonne idée d’acheter une maison en ruine pour la rénover et la revendre ? Voici l’essentiel des informations à savoir sur le sujet.

Pourquoi acheter et rénover une maison en ruine pour la revendre ?

L’achat et la rénovation progressive d’une maison en ruine constituent une alternative très intéressante pour ceux qui n’ont pas le budget nécessaire pour une nouvelle maison. Ce type d’habitation offre l’avantage d’être non seulement moins cher, mais peut aussi jouir d’une bonne situation géographique. De plus, il y a moins de réglementations en comparaison avec les nouvelles constructions.

Acheter une ancienne maison pour la rénover fait économiser environ 20 à 30 % de son budget par rapport à une acquisition de bien neuf. La valeur de ce logement ancien peut augmenter très vite après des rénovations conséquentes.

De plus, une partie des rénovations énergétiques peuvent donner lieu à des réductions d’impôts ou être financées par des aides.

À long terme, la plus-value est donc plus importante. Si vous comptez réaliser des travaux dont le montant représente 25 % du coût total, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro. Si l’ancienne maison à acheter ne répond pas aux critères d’un logement décent, le dispositif Pinel pour l’investissement locatif peut être appliqué.

Au niveau de la fiscalité, l’achat d’une ancienne maison procure plus d’avantages qu’une acquisition dans le neuf. Acheter et rénover une maison afin de la revendre est donc une bonne affaire. Vous économisez de l’argent et vous faites des bénéfices non négligeables sur la vente.

Les inconvénients de l’achat d’immeuble ancien

Bien qu’acheter dans l’ancien présente de nombreux avantages, ce type d’investissement a aussi quelques inconvénients à ne pas négliger comme nous le rappelle le site spécialisé https://www.mediaseine.fr : L’acquisition de bien immobilier ancien génère en effet certains frais supplémentaires.

Des frais d’entretien plus élevés

Si les travaux dont a besoin la maison sont nombreux, il est nécessaire que l’acheteur ait une épargne conséquente pour acquérir son bien. Le coût des interventions se fera en fonction de l’ancienneté du bâtiment. Il peut s’agir de la réfection d’une toiture ou encore du changement d’un ascenseur par exemple. L’acheteur se retrouve donc dubitatif. Il ne sait quel choix faire entre l’achat d’une maison neuve ou d’un ancien bien immobilier.

Les travaux de mise en conformité et de rénovation

Une maison en ruine nécessite un certain nombre de travaux de mise en conformité. Les travaux de rénovations énergétiques y tiennent une place importante. L’isolation thermique dans un bâtiment ancien est généralement de mauvaise qualité. Le propriétaire doit donc penser à la mise en place d’installations électriques adéquates ainsi qu’au remplacement de la chaudière si nécessaire.

Des frais de notaire plus élevés

Faire l’acquisition de quelque bien immobilier nécessite l’intervention d’un notaire. Le passage de ce dernier signifie également l’application de frais supplémentaires. Le calcul de ses frais se fera en fonction le rapport du prix d’achat convenu entre l’acheteur et le vendeur. Pour un bien ancien, le notaire prend entre 7 et 8 % du prix de vente contre 2 à 3 % pour un immeuble neuf.

Quelles sont les précautions à prendre pour acheter, rénover et revendre une maison en ruine ?

En considérant ces différents avantages et ces inconvénients, acheter un logement ancien nécessite de prendre certaines précautions pour ne pas faire un mauvais investissement. Ces précautions prendront en compte les droits du propriétaire et la qualité du bien.

L’acheteur doit veiller à la qualité de la construction et exiger du vendeur toutes les informations nécessaires concernant l’état du logement. Vous pouvez demander à voir un document des diagnostics obligatoires avant de prendre votre décision.

Pour s’assurer qu’il n’y a pas de défauts cachés et pour vérifier les structures porteuses de la maison, il faudra penser à faire appel à un expert. Prenez les renseignements auprès de la mairie pour vous assurer qu’aucun droit de préemption ne peut être appliqué sur le logement que vous comptez acquérir.

Penser à vérifier que votre vendeur est fiable et qu’il est bien le seul propriétaire du bien immobilier que vous comptez acquérir. Cela vous évite d’être privé de votre droit de profiter du bien, même si l’achat a été fait dans les règles. Enfin, il est recommandé de confier la rénovation du bien immobilier à une entreprise qualifiée.