Pau / Une chasse aux concerts à l’Université

Une chasse aux concerts ce jeudi sur le campus de l'Université de Pau (Pyrénéesinfo Pau, DR).

Une chasse aux concerts ce jeudi sur le campus de l’Université de Pau (Pyrénéesinfo Pau, DR).

Après la chasse au harpon, la chasse aux oeufs (en chocolat !) et la chasse aux trésors, les associations du campus de Pau ont décidé de lancer une nouvelle épreuve : la chasse aux concerts. Ce jeudi 7 mars 2013, de 14 heures à 19 heures, le site de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour transformera ses locaux et ses vertes allées en salle de concert géante.

L’idée est née d’un collectif d’associations d’étudiants, ironiquement appelés les K’assos. Leur but est simple : redynamiser le campus palois et faire que les étudiants investissent autant les lieux aux heures de cours qu’en dehors. En clair, faire de l’université de Pau un lieu de vie, en plus d’un lieu d’études.

C’est ainsi qu’après le succès du pique-nique électro en septembre dernier, les K’assos proposent ce nouveau rendez-vous musical. Pour cela, ils ont invité une dizaine de groupes locaux, pour certains créés par les étudiants de Pau, à s’installer et se produire sur le campus. Chaque participant à cette chasse aux concerts recevra une carte du campus, avec les lieux des prestations. Une après-midi entièrement gratuite qui vous permettra de découvrir les groupes D’En Haut, Paco, Menhir 3.0, Futuna, Willow Memory, Kendal, Nico Feivo, BCBG (Basse Chant Batterie Guitare), The Wanderers et Mad Eye.

Et pour compléter cette après-midi musicale (durant laquelle les cours seront banalisés), une soirée de concert sera proposée dès 21 heures à la Centrifugeuse, la salle de concerts du campus de Pau. Pour 5 euros l’entrée, vous découvrirez BKK et Emile Omar. Deux DJ issus de Radio Nova qui se produiront durant une partie de la nuit, pour une soirée étudiante hors norme.

Une initiative bienvenue, soutenue par la présidence de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, qui souhaite faire du site palois un lieu de rencontre et d’échanges entre les étudiants, et autour de la vie culturelle locale et régionale.

Pyrénéesinfo Pau, Eric BENTAHAR.

Ajouter un commentaire