Les oeuvres du Musée des Beaux-Arts de Pau s'exportent à travers le monde (Illustration, DR).

Les oeuvres du Musée des Beaux-Arts de Pau s’exportent à travers le monde (Illustration, DR).

Le musée des Beaux-arts de Pau, grâce à la richesse et la diversité de ses collections, est impliqué dans plusieurs projets d’envergure nationale et internationale. Cinq oeuvres majeures de la collection ont en effet été sollicitées en France et aux Etats-Unis par plusieurs musées ou fondations pour être intégrées à des expositions.

Le Déjeuner dans la serre de Louise Abbéma, œuvre de grand format récemment restaurée, va partir à Louisville dans l’État du Kentucky (Etats-Unis), au The Speed Art Museum, du 17 février au 13 mai 2018, pour contiuer sa route au Clark Art Institude, Williamstown dans le Massachussetts du 8 juin au 3 septembre 2018 pour une grande exposition intitulée “Women Artists un Paris, 1850- 1900“.

L’œuvre de Jules Adler, La Grève au Creusot, est présentée au musée des Beaux-arts de Dole, comme toile centrale de l’exposition Jules Adler (1865-1952), Peindre sous la Troisième république, jusqu’au 18 février. Il partira ensuite à Evian, au Palais de Lumière, du 3 mars au 21 mai 2018 puis à La Piscine Roubaix, musée d’art et d’industrie André Diligent, du 29 juin au 22 septembre 2018.

Le Moulin d’Argenteuil de Georges Michel est exposé à La Fondation Custodia, à Paris, du 27 janvier au 29 avril 2018.

Une quinzaine d’oeuvres de la collection paloise voyagent ainsi chaque année dans le monde entier, contribuant au rayonnement de la ville de Pau.

Pyrénéesinfo Pau, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>