Les salariés du Biarritz Olympique demandent des assurances sur leur avenir (Pyrénéesinfo Côte Basque).

Les salariés du Biarritz Olympique demandent des assurances sur leur avenir (Pyrénéesinfo Côte Basque).

La tension monte au stade Aguilera. Alors que le Biarritz Olympique a été rétrogradé en Fédérale 1 la saison prochaine pour des raisons financières, les inquiétudes sont grandes au sein des salariés du club de rugby basque.

La quinzaine de salariés administratifs ont annoncé se mettre en grève dès ce mardi 29 mai 2018 pour demander à la direction du club des « solutions crédibles et avérées ».

Car la direction du Biarritz Olympique doit revoir la DNACG, après avoir fait appel de leur décision de rétrogradation financière le 18 mai dernier. Mais nul ne sait si le club aura trouvé les garanties financières nécessaires pour maintenir le BO en Pro D2. Et donc conserver une place dans le rugby professionnel français.

Soutenus par les joueurs et le staff sportif, les salariés en grève expriment des inquiétudes pour leur avenir comme pour celui du club de rugby. Des inquiétudes qui existent aussi chez les élus biarrots comme chez les supporteurs du BO.

Pyrénéesinfo Côte Basque, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>