Les étudiants de Corps 9 vous feront découvrir Andromaque, à la Centrifugeuse (Pyrénéesinfo Pau, Eric BENTAHAR).

Les étudiants de Corps 9 vous feront découvrir Andromaque, à la Centrifugeuse (Pyrénéesinfo Pau, Eric BENTAHAR).

Sur la scène au sol doré, les neuf étudiants de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour répètent leur nouvelle pièce. Depuis le mois de janvier, ils se sont plongés dans le texte de Racine pour présenter Andromaque. Et c’est dans sa version originale du XVIIe siècle que le metteur en scène, Richard Cayre, a choisi de plonger sa troupe d’étudiants.

C’est dans la salle de spectacles de La Centrifugeuse, sur le campus de Pau, que Corps 9 donne rendez-vous aux spectateurs. Après une première représentation ce jeudi soir, ils se retrouveront encore devant le public ce vendredi 15 juin 2018 dès 21 heures.

Avec des centaines de vers à apprendre pour la représentation, le travail de répétition n’a pas été facile. Mais tous étaient motivés par ce rendez-vous théâtral, sous la houlette de Richard Cayre. « L’investissement se fait en fonction de leur vie scolaire. Mais ils doivent aussi apprendre la rigueur qu’exige le théâtre : arriver à l’heure, connaître son texte, soutenir l’autre », explique le metteur en scène, qui dirige également la compagnie La ligne de désir, à Pau.

Après des cours de trois heures durant quelques mardis soirs, ces étudiants qui participent au parcours cinéma/littérature/danse de l’UPPA, ont eu quinze jours en résidence à la Centrifugeuse de Pau pour préparer les deux représentations de cette fin d’année.

Sur la Télé de Pau >> Richard Cayre présente Andromaque, par la compagnie Corps 9 (Juin 2018).

Ils sont ornés de costumes flamboyants, éclairés de quelques lumières sur la scène, les comédiens qui se glissent dans les mots de Racine ont aussi plongé dans cet univers théâtral baroque. « C’est l’histoire d’une femme étrangère qui arrive dans un pays, et est choisie par le Roi. Quand celui-ci disparaît, elle va devoir tenir un pays qui n’est pas le sien. C’est l’histoire des reines de France qui ont précédé le règne de Louis XIV », rappelle Richard Cayre.

Une histoire dans la grande Histoire, une aventure théâtrale dans une vie d’étudiants, et au final une pièce de théâtre où ces comédiens amateurs réussissent un pari fou, celui de monter une pièce exigeante en cinq actes, et tenir le spectateur durant 2h30.

Pyrénéesinfo Pau, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>